Cela fait des mois et des mois que je tente de m'approprier la méthode du transfert ! Oui mais voilà, je n'ai pas d'imprimante laser, je n'ai pas de photocopieuse et la méthode du papier transfert ne me satisfait absolument pas ! Alors j'ai abandonné... Et je me disais : "quand mon imprimante sera HS et qu'il faudra en acheter une autre, ou quand j'aurai repris le boulot et que je pourrais me permettre de faire une photocopie de mes jolis motifs ou encore quand ce fichu papier transfert arrêtera de faire des bulles après cuisson !".... Et bien là, je pourrais laisser libre cours à mon imagination et réaliser de jolis pendentifs transfert...

EH BIEN NON !!!

Plus le temps d'attendre ! J'ai donc cherché et cherché et recherché une méthode... Et j'ai trouvé !

Bon, elle ne laisse pas forcément libre cours à mon imagination, car cette méthode est limitée, mais elle me donne du résultat !

Et le résultat... Le voici :

jardin d'Alice

Alors qu'est-ce donc à votre avis ??

Eh oui, vous aurez reconnu "la décalcomanie" ou la technique du "rub-on" utilisée en scrapbooking. Le rub-on ne me donne que des possibilités limitées car vendu par planchette pré-imprimées et souvent dans des thèmes qui correspondent peu aux bijoux et donc bien plus au scrapbooking. MAIS il y en a tout de même qui m'ont fait de l'oeil et je me suis dit : "Tente et tu verras bien!".

Bon, rien de révolutionnaire me direz-vous ! Mais utilisée avec de la polymère, je ne l'avais encore jamais vu nulle part. 

Après des essais qui se sont avérés fructueux, je m'y suis mise et je trouve le résultat plutôt bluffant car aucune trace de démarcation (comme pour un autocollant par exemple), le trait est bien noir (à la différence des transferts par imprimante où les traits sont beaucoup plus gris) et la résine leur donne beaucoup plus de relief et les protège parfaitement de toute erraflure.

Je ne vous cache pas que ce collier, malgrè ce que l'on pourrait croire, m'a pris beaucoup de temps et de patience pour un résultat que j'estime... propre et net !

Alors bien sûr j'y ai associé les boucles et une bague :

jardin d'Alice2 jardin d'Alice2

Mais je peux vous assurer que la pâte polymère blanche à travailler... C'est pas du gâteau !!

Je n'utilise le blanc pur et simple que très rarement, car si on la manipule trop, les minouches s'y collent et se voient, et à la cuisson, le blanc a une fâcheuse tendance à roussir un peu et ça, ça vous met une pièce directement à la poubelle !

Mais je voulais réaliser ce collier, c'était comme un défi ! Et j'en suis plutôt satisfaite.

Voici encore une dernière paire de boucles réalisée avec cette technique :

barok2

Réalisée à partir d'un dégradé argenté.

 J'ai encore bon nombre de motifs en stock en attendant de trouver un jour, le papier qui me permettra d'imprimer mes propres motifs pour en faire des décalcomanies. Cela doit bien exister, j'ai cherché mais pas trouvé. Bon, rien ne me fera baissé les bras et je compte bien trouvé un jour le papier qui me conviendra !

Alors bien sûr je ne vais pas m'arrêter là, j'ai trouvé cette méthode et je compte bien l'utiliser sur d'autres pièces. Mais pour cela il me faut du temps et donc ce sera au compte-goutte.

Alors à bientôt pour de nouvelles créas !!

Biz